Glossaire

Les mots étiquettes : Qui sont-ils et pourquoi ils peuvent vous aider.

 

Si vous êtes enseignant ou que votre enfant a  passé le CE1 il n’y a pas trop longtemps, vous avez sûrement une petite (ou grande !) idée de ce qui se cache derrière ces «  mots étiquettes »  ou « mots génériques ». Peut être avez-vous également compris pourquoi j’aborde ce sujet et surtout son lien avec les langues.

(Si vous êtes dans ce cas là, restez quand même jusqu’à la fin, je serai ravie d’avoir vos retours ;)) Et sinon génial ! J’espère pouvoir vous apporter quelque chose et vous aider. (Ou au moins vous faire passer un bon moment !)

 

Alors qui sont ces fameux mots-étiquettes ?

 

Commençons par les bases :

Qu’est ce qu’un mot ?

Selon le dictionnaire c’est « une Succession de sons ou de signes , qui a un sens propre, et qui est isolée soit par deux blancs à l’écrit, soit par une pause à l’oral. »

Je crois que c’est clair. Un mot c’est un ensemble de lettres et de sons qui a un sens et qui sert à identifier /qualifier /désigner un objet ou une personne.

Qu’est ce qu’une étiquette ?

  Petit bout de papier (collant ou non) ou de tissu servant à l’identification ou à donner des informations complémentaires comme le prix d’un produit ou la température de lavage d’un vêtement par exemple. »

Génial ! C’est en effet un objet collant qui permet d’écrire le nom d’un objet ou d’une personne pour le reconnaître.

 

Maintenant que nous savons cela, quel est à votre avis un mot-étiquette ?

Bonne nouvelle : Ils portent bien leur nom !

Il s’agit tout simplement d’un mot comme un autre qui, comme une étiquette, sert à identifier ou donner une information sur un autre mot.

Sa particularité, c’est qu’en plus de son job normal de mot, il sert de lien et d’identification avec d’autres mots. Un peu comme le prof principal d’une classe qui en plus de son job normal de prof dans sa matière, assure le suivi des élèves, le lien avec les parents et les autres profs.

C’est donc un mot qui permet de catégoriser, ranger, collectionner une série d’autres mots en rapport avec lui. Tous les mots rangés avec cette étiquette se rapportent à celle-ci. Il permet de trouver le point commun entre différents mots.

C’est le principe d’une étiquette :

  • Tous les vêtements inscrits au nom de «  Jérémy » iront à la personne portant ce nom.
  • Dans un évènement toutes les personnes ayant un point jaune seront dans le même groupe,
  • Tous les produits portant une  étiquette de la marque X, sont commercialisés par cette marque et rentrent donc dans une certaine catégorie.
  • Sur un site internet ou un blog, tous les articles tagés «  astuces » seront rangés dans la même catégorie.

Le mot-étiquette est donc :

  • toujours en lien avec un autre mot
  • moins précis que le mot en question
  • tous les mots ayant le même mot étiquette ont quelque chose en commun.

Quelques exemples :

– Le mot “mouton” a comme mot-étiquette le mot ” animal”.

-Le mot ” joie”a le mot “sentiment”.

-le mot “mercredi”, ” jour de la semaine”.

et les mots : fraise-pêche-cassis-mirabelle ont comme lien commun et donc mot étiquette , le mot ” fruit”.

 

 

 

Pourquoi cet apprentissage est si important ?

 

  • Pour le développement cognitif :

Cela a de nouveau été montré dans les dernières études sur le cerveau. Celui ci se développe à travers la mise en place de procédures et d’actions organisées qui vise à faire acquérir à l’enfant le raisonnement logique qui lui permettra de grandir et d’être rassuré dans ces nouvelles expériences.

Comme un enfant a besoin de rituels, de rythmes, pour bien grandir et sentir bien, il a besoin de ” cases ” dans son cerveau pour enregistrer ce qu’il découvre. Elles le rassure et lui permettent de relier ses nouvelles expériences (tellement nombreuses dans le monde d’un enfant !) à ce qu’il connait et maîtrise déjà.

Et franchement, d’accord cela paraît un peu bête. Mais même en tant qu’adultes cela fait du bien de savoir que certaines choses restent à leur place. Quoi qu’on dise, un chat c’est un animal et pas un légume. Et une jonquille c’est une fleur, pas un jour de la semaine.

Qu’en dites-vous ?

  • Pour l’acquisition et le développement du langage :

La catégorisation aide le développement langagier tout comme l’inverse est juste. En apprenant à ranger les mots par catégories grâce à des mots étiquettes, les enfants seront à même d’assimiler plus facilement le sens de nouveaux mots.  Ils comprendront plus aisément les liens qu’ils peuvent faire entre eux et pourront ensuite les réutiliser.

 

 

  • Pour améliorer notre vie quotidienne et nos apprentissages :

Classifier, catégoriser, rassembler, faire des liens… Toutes ses compétences sont de précieux atouts aussi bien sur la route des apprentissages que dans la vie quotidienne. Comme je vous le disais, cela permet à notre cerveau d’acquérir des automatismes de classification, de se fixer des repères pour pouvoir ranger les nouveaux éléments à leur place.

Et même à l’âge adulte, ça peut servir ! Si lors d’une visite au zoo, vous découvrez le nom du dernier papillon découvert en Amazonie, ce sera pratique de pouvoir le ranger automatiquement dans la catégorie «  papillon » ou «  animal ».

Ou si un(e) ami(e) vient vous raconter qu’il/elle n’a pas le moral, a été déçu(e) par quelqu’un… Vous rangerez directement ce sentiment dans la catégorie «  émotion négative » de votre cerveau… Pour ensuite aller chercher dans votre registre «  positif » ce que vous pouvez faire pour lui remonter le moral.

  • Pour utiliser la richesse d’une langue :

En apprenant l’existence de ces mots étiquettes, les enfants ou les adultes apprenants d’une langue peuvent se rendre compte de la différence de précision entre plusieurs mots.  Ils peuvent réaliser que certains apportent plus d’informations que d’autres, et que les nuances sont possibles. Intéressant non?

Pourquoi les mots-étiquettes peuvent vous aider à apprendre une langue étrangère ?

 

Vous l’avez compris, ces mots sont directement liés à l’apprentissage des langues. Ils permettent d’acquérir la catégorisation, compétence essentielle dans le développement langagier et l’acquisition du vocabulaire.  Ce que j’ai expliqué dans la partie précédente est donc valable également pour l’acquisition d’un nouveau langage, comme une langue étrangère.

Je ne vais pas répéter la même chose mais comme j’ai envie de toujours mieux vous aider, je souhaite simplement vous donner ici 3 raisons d’y penser lors de votre apprentissage.

 

  • Ce sont les mots les plus courants:

Et donc les plus faciles à retenir ! Si vous connaissez quelques mots étiquettes d’une langue, vous avez déjà un bel aperçu de celle ci et surtout une première clé pour vous débrouiller et développer ensuite votre bagage lexical.

 

  • Ils facilitent l’apprentissage du vocabulaire

A travers les mots étiquettes, vous catégorisez, vous apprenez les nouveaux mots par thème et vous les renvoyez immédiatement à un concept connu, concret et que vous utilisez.  Votre cerveau aime les connexions et fait donc des liens entre ce qu’il connaît. Il aura alors plus de facilités à retenir et à réutiliser à bon escient quelque chose qu’il relie à autre chose déjà enregistré dans sa mémoire. Génial non ?

Je vous donne un exemple. Imaginez que vous voulez apprendre le mot «  mûre » en anglais. (« blackberry »). Si vous le rangez tout de suite dans la catégorie «  fruit », vous le retiendrez plus facilement que si vous l’apprenez tout seul, sans faire de liens.

Et c’est encore plus flagrant avec des mots plus complexes, que nous utilisons rarement. Si vous essayez par exemple d’apprendre le mot «  pissenlit » en espagnol, sans savoir que c’est une fleur, vous aurez plus de mal à le retenir. (Et d’ailleurs, quand vous avez lu le mot pissenlit, vous vous êtes dits instinctivement que «  c’est une fleur ! »)

 

  • Ils peuvent vous aider à traduire:

Dire «  oiseau » si vous ne connaissez pas le mot «  rouge-gorge »  «  bijou » si vous ne savez pas comment dire «  collier » ou encore chaussure si vous ne vous souvenez plus de «  bottes ».

Dans beaucoup de situations, cela vous permettra d’exprimer ce que vous voulez ! En plus cela vous pousse à être plus précis dans ce que vous racontez et à vraiment réfléchir au sens de vos propos !

 

Si ces raisons vous parlent et que la rentrée vous motive à vous investir dans les langues venez ici découvrir encore plus d’astuces ! 🙂 

Pour terminer, un défi spécial ” mots étiquettes”

 

  • Dans la langue que vous souhaitez (celle dans laquelle vous avez envie de progresser quitte à faire ;)):  cherchez et choisissez 5 mots étiquettes.
  • Dessinez ensuite un tableau en 5 colonnes ; 1 pour chaque mot choisi.
  • Pour chaque colonne  écrivez ensuite entre 5 et 10 mots qui se rapporte à votre mot –étiquette.
  • Customisez le ensuite de manière à ce que vous ayez toujours envie de le voir et placez le dans un endroit où vous êtes sûrs de ne pas l’oublier.
  • Vous pouvez ensuite vous dire que vous relisez chaque jour une colonne ou une colonne chaque jour pendant une semaine avant de changer.
  • Assurez vous par contre de bien savoir ce que veut dire chaque mot que vous écrivez !

Ci dessous un exemple en français pour que vous puissiez comprendre et facilement le transposer dans d’autres langues. Dites moi en commentaires si cela vous a plu et si vous aimeriez que je fasse la même chose dans différentes langues!

 

 

 

Animalmeublesentimentbijoulivre
–        Chat

–        Lion

–        Renard

–        Zèbre

–        Souris

–        Fourmi

–        …

–        Table

–        Armoire

–        Étagère

–        Placard

–        Lit

–        Chaise

–        Amour

–        Amitié

–        Affection

–        Tendresse

–        Haine

–        Jalousie

-Collier

– Bracelet

– Bague

-Montre

– Piercing

– Boucles d’oreilles

– Dictionnaire

– Bandes-dessinées

– Romans

– Imagier

-Essai

– Guide

 

Je vous dis à très vite!

Si cet article vous a plu, je vous conseille de découvrir celui ci où je vous parle des cartes postales et de leur place dans l’apprentissage des langues.

 

 

Sources : http://www.ac-grenoble.fr/savoie/pedagogie/docs_pedas/categorisation_developpement_lexique/index.php?PHPSESSID=f9caa8750cb55d946e7b4fb0823677b4#3

http://www4.ac-nancy-metz.fr/ia54-gtd/maternelle/sites/maternelle/IMG/pdf_CATEGO.pdff

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 commentaires

  • Sophie

    C’est une super astuce pour progresser ! Apprendre les mots par champ lexical ou catégorie permet de pouvoir parler facilement d’un thème en particulier. C’est encore mieux quand il s’agit d’un sujet que l’on affectionne et sur lequel on est susceptible de beaucoup discuter 🙂

  • Valentine - Parents en Equilibre

    Salut Anne-Lise,

    Très importants ces mots étiquettes et leur interaction. Les liens entre les mots permettent au cerveau de faire des connections dans la langue.

    Variante de ton défi tableau : le mind-mapping (réflexion en arborescence) s’appliquerait très bien à ce système d’étiquettes?

    • Anne-Lise

      Oui exactement les arbres sont complémentaires je pense ! J’avoue préférer le tableau que je trouve plus clair pour expliquer mais selon nos sensibilités ou préférences, les 2 peuvent fonctionner de la même manière 🙂

  • Johanna Andria

    Coucou Anne-Lise,

    Se concentrer sur les mots-étiquettes pour démarrer l’apprentissage d’une langue, l’idée est vraiment sympa. D’autant plus que regrouper plusieurs mots sous la même “balise” va aussi nous permettre de mémoriser ce vocabulaire plus facilement. Je vais essayer de faire ton exercice pour le malgache ! Merci

  • Marie

    bonjour Anne-Lise,
    J’ai commencé la lecture de ton article sans trop savoir où ces mots-étiquettes allaient me mener.
    J’adore l’idée et vais la mettre en pratique tout de suite en anglais !
    Et je poursuivrai avec l’espagnol, ça va me redonner l’élan de m’y replonger… et je suis ravie de découvrir cette solution pour les défaillances de mémoires : nos cerveaux sont encore bourrés d’énigmes.
    Chouette, merci pour ce partage !

    • Anne-Lise

      Merci beaucoup pour ton retour très positif Marie ! Je suis très contente que cela ait pu t’aider, tiens moi au courant de ce que ça donne en anglais et espagnol 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *