Articles

3 phrases à dire à un jeune qui apprend une langue.

” Very good ! With a perfect german accent ! “

Cette phrase toute simple, prononcée par un prof de droit à la fac suite à un exercice de droit oral en anglais m’a énormément marquée. J’étais alors étudiante en double cursus Allemand/sciences politiques ( Parcours Europe) et je suivais dans ce cadre des cours de droits complètement en anglais.

Le problème ? Je faisais un énorme blocage avec l’anglais oral et j’étais persuadée de ne jamais arriver, ni à parler, ni à comprendre la fameuse langue de Shakespeare. Je savais en plus que l’accent n’était pas mon fort et que j’avais du mal avec certaines sonorités.

Bref, vous l’aurez compris : J’étais plutôt bas sur l’échelle de la confiance. Et ces quelques mots prononcés par ce prof m’ont énormément aidé, directement et indirectement.

Alors aujourd’hui, c’est aussi juste quelques mots que je voudrais vous partager. Des mots tout simples, qui peuvent nous paraître évident mais que nous taisons trop souvent aux jeunes qui nous entourent. ( Et même à nous-même d’ailleurs !)

C’est pourquoi je vous partage ces 3 phrases que nous devons absolument dire à quelqu’un qui apprend une langue étrangère. Et particulièrement aux jeunes qui ont besoin de ces mots positifs pour garder le cap sur leur apprentissage.

Bien sur, cette liste n’est pas exhaustive. Je rajouterai d’ailleurs d’autres phrases au fur et à mesure.

1ère phrase à dire à un jeune qui apprend une langue : : Tu en es capable !

On ne dit certainement jamais assez cette phrase alors que sans elle, la pyramide flanche.

Et pourtant. Avec chacun nos objectifs, notre rythme et notre chemin, nous sommes tous capables d’apprendre une langue.

Nous ne sommes pas tous fait pour parler couramment plusieurs langues ou pour nous en servir à tous nos voyages. Mais nous sommes tous capables de nous donner les moyens d’atteindre nos objectifs.

Alors faisons passer ce message. Aux jeunes autour de nous pour qu’ils gardent le cap dans la confiance dans leur apprentissage.

2ème phrase : Apprendre une langue te sera forcément utile !

Beaucoup de personnes et en particulier des jeunes encore dans le système scolaire doutent de l’utilité d’apprendre une langue.

Parce que c’est compliqué, que cela prend du temps, que les classes sont surchargées et les horaires inadaptées.  Ou alors plus simplement parce que si le voyage n’est pas une passion et que la maîtrise de plusieurs langues n’est pas une nécessité dans notre métier, la motivation peut être très loin du rendez-vous.

C’est pour cela que cette phrase est cruciale. Car l’apprentissage d’une langue est bien plus qu’une matière scolaire, bien plus encore qu’une case à remplir sur un bulletin ou une ligne à rajouter sur un CV.

Les dernières études sur le cerveau ont montré que la connaissance de plusieurs langues favorisaient les connexions et donnaient donc un cerveau en meilleure santé. ( On en parle ici ! ) Sans parler de la richesse et de l’ouverture acquise lors de la découverte d’une langue étrangère , parfois même inconsciemment.

En fait, apprendre une langue, c’est comme faire du sport. De nombreuses heures d’entraînement, régulièrement et sur plusieurs années, sont nécessaires afin de parler couramment.

Mais comme dans le sport, nous pouvons apprendre une langue sans viser les compétitions. Parce que cela nous fait plaisir, nous apporte quelque chose et nous rends forcément un peu plus forts.

Alors où que vos enfants ou élèves en soient dans leur histoire avec les langues, rassurez- les. Ils ne perdront jamais leur temps, malgré les difficultés, à découvrir une langue étrangère.

3ème phrase : Faites des erreurs !

Comme nous le savons, l’erreur est humaine et se tromper arrive même aux meilleurs. Ceci étant dit, et cela malgré l’évolution des pédagogies dites positives, faire des erreurs reste quelque chose de difficile, surtout pour des jeunes en manque de confiance.

C’est là que cette phrase prend toute son importance. Pour que les jeunes apprenants gardent en tête que leurs erreurs, à condition d’être comprises et travaillées, les aideront à  progresser et à être plus confiants dans leur apprentissage.

J’aime bien donner l’exemple d’un enfant qui apprend à parler sa langue maternelle. Même en entendant chaque jour cette langue, il lui faudra en moyenne 2 à à 3 ans pour pouvoir la parler et souvent bien plus pour la parler de manière totalement fluide. Il va commencer par comprendre, puis à répéter des sons, à bredouiller des mots, puis enfin des phrases. Au début, il sera difficile de le comprendre, puis des erreurs de prononciation et de syntaxe dans les phrases arriveront inévitablement ainsi que des oublis de vocabulaire ou des confusions dans le langage … pour finalement arriver à maîtriser et communiquer sans problème.

 

Nous pourrions évidemment donner de nombreux autres exemples qui feraient ressortir la même clé : La continuité.

Malgré les difficultés du début, les enfants vont répéter, recommencer, réessayer jusqu’à être complètement autonomes. Dans l’apprentissage d’une langue, c’est la même chose.

Alors faisons passer ce nouveau message aux jeunes apprenants et encourageons-les à faire de leurs erreurs un levier et non une barrière sur leur route d’apprentissage.

 

Et vous, quelle est la phrase que vous aimeriez dire à de jeunes apprenants ou que vous auriez aimé qu’on vous dise ? Partagez la commentaires !

Je vous invite pour finir à découvrir la chaîne Youtube Grandir en langues où vous trouverez de nombreux conseils pour encourager vos enfants, élèves ou même vous même dans l’apprentissage d’une langue étrangère. C’est par ici !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. sem, tempus ultricies ut risus Aliquam fringilla facilisis in