Astuces

10 défis pour jouer avec les langues

La journée européenne des langues du 26 septembre est pour moi quasiment un jour de fête. Savoir que partout en Europe, dans les écoles, les institutions et sur les réseaux, on parle des langues et on partage autour de la diversité linguistique me rend particulièrement heureuse.

Le but de cette journée est de sensibiliser les européens à l’apprentissage des langues, favoriser l’ouverture face aux langages différents et  leur permettre d’accéder à la richesse que peuvent apporter ces langues au quotidien. Le conseil de l’Europe a d’ailleurs publié à cette occasion du contenu particulièrement sympa avec des jeux et des défis vraiment intéressants. Je vous conseille d’’y jeter un coup d’œil, je m’en suis inspiré pour écrire cet article.(Cliquez ici)

(Si vous êtes enseignant ou élève, vous en avez peut être entendu parler. A l’occasion de cette journée, des animations vont être organisées dans toute l’Europe pour sensibiliser les européens de tout âge et leur donner envie de découvrir les langues de leurs voisins proches (et un peu moins proches !))

La diversité linguistique est quelque chose qui m’a toujours passionné et fait vibrer. Je trouve ça tellement chouette d’avoir autour de nous autant de manières de communiquer. Et surtout tellement riche, tellement beau de découvrir chaque culture, chaque peuple, chaque histoire qui se cache derrière chacune de ces langues.

En ce jour particulier, je souhaite donc vous proposer quelque chose de particulier :

  •  Qui sorte vraiment du cadre classique de l’apprentissage;
  •  Qui déclenche en vous des émotions qui seront un atout dans votre apprentissage;
  • Qui vous donne envie de vous challenger, de relever des défis aussi anodins soit-ils; 
  • Qui montre l’incroyable richesse et diversité des langues;

Bref.

  • Je voudrais essayer de vous partager un peu de cette passion qui me fait vibrer.
  • Je voudrais vous parler d’activités simples mais un peu challengeantes ( J’ai un doute sur l’existence de ce mot?)  quand même, qui vous permettront d’accéder aux langues, même sans y être initié.

Je vais commencer par vous expliquer pourquoi ces petits défis tous simples et le fait de jouer avec les langues peut vous aider à changer votre vision de celles ci et booster votre apprentissage.

Ensuite je vous propose 10 défis simples, faciles à mettre en place, pour appliquer cela et vous donner envie de poursuivre (ou commencer !) votre aventure avec les langues. Et pour kiffer comme on dit.

Pourquoi faire ces défis ?

Les langues sont partout

 

Ces défis dont je vais vous parler répondent à une conviction que j’ai et qui suit un peu toutes mes réflexions : Les langues, les langages nous accompagnent et sont partout autour de nous. A tout instant ou presque, nous communiquons. Je vais vous épargner les débats philosophiques autour du langage dans lesquels on retrouve Ferdinand de Saussure, Descartes ou encore Rousseau. Je vais juste souligner cela :  Les hommes dès le début de leur existence sont faits pour communiquer d’une manière ou d’une autre. Le langage structure donc notre pensée et détermine la vision du monde que nous adoptons.

Une langue est en plus quelque chose qui se vit,  qui se développe à travers nos expériences et dans notre personnalité. Il est donc très important et particulièrement intéressant d’associer celle que nous apprenons à des actions quotidiennes, aussi banales soit elle.

En plus de réaliser à quel point les langues nous accompagnent partout, cela nous permet de créer des habitudes, des automatismes dans notre cerveau. Il réagira alors plus positivement à une langue inconnue car il y sera confronté dans une situation,elle, connue.

 
 

On apprend mieux dans l’action

 

Je viens déjà de vous en parler un peu : Une langue ça se vit. Et avec les langues, on crée de la vie.

Pour ressentir cette vie, rien de mieux que de passer à l’action. Lire, relire, faire des exercices c’est bien, évidemment. Et c’est super important, je ne vous dirai jamais le contraire. Cela ne remplace cependant pas la mise en action et la pratique des langues dans des situations de la vie réelle.

C’est un peu comme un jeu quel qu’il soit : Vous pouvez super bien connaître les règles et connaître toutes les astuces. Si vous ne jouez pas, vous ne profiterez, ni ne connaîtrez jamais totalement le jeu.

Je sais que ce n’est pas facile et qu’en plus nous ne sommes pas tous égaux devant cette compétence. (Croyez moi, je sais vraiment de quoi je parle :  je suis de nature très timide et si j’ai beaucoup travaillé ce point, je sais combien cela peut être délicat).

Mais rassurez-vous. Les défis dont je vais vous parler sont très simples, vous pouvez les faire chez vous , avec vos amis, votre famille ou même tout seul, si vous préférez.Je souhaite simplement vous montrer qu’apprendre dans l’action (encore plus quand on s’amuse !), est très efficace.

J’aime bien comparer l’apprentissage d’une langue à celui d’un un enfant qui développe son langage. Bien sûr, les choses sont différentes car avec notre langue maternelle, nous possédons des automatismes et une base de données  qu’un enfant, lui, doit complètement créer. Je pense cependant que nous pouvons en tirer quelques leçons.  (Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à lire ici mon article sur les signes pour enfants et les liens avec l’apprentissage des langues)

Comme par exemple réviser les noms des fruits et légumes quand nous allons au marché, en profiter pour s’entraîner à dire le prix dans la langue cible, compter le nombre de chiens que nous croisons, citer toutes les couleurs des voitures que nous voyons…

Cela  vous aidera pour deux raisons : Vous travaillez sans vous en rendre compte et vous apprenez des mots directement dans leur contexte ! Double bénef ;)

Notre cerveau aime le jeu et les émotions positives :

 

Le jeu est un outil sensationnel car il permet d’allier un réel apprentissage et un plaisir très positif dans l’enregistrement de nos connaissances. C’est le même principe quand nous associons un travail à une de nos passions.

Jouer est beaucoup associé à l’enfance mais encore une fois, je pense que nous pouvons nous y inspirer en tant qu’adultes. (La preuve avec tous les jeux disponibles sur les écrans pour adultes ou ceux diffusés à la télé!)

Utiliser des outils ludiques dans votre apprentissage d’une langue vous donnera également un sacré truc en plus : Vous pourrez créer des souvenirs, une émotion positive avec cette langue. Même si cela est plus ou moins conscient, cela changera beaucoup de choses dans votre capacité à retenir des informations et à les conserver sur la durée. (Logique non ? Notre cerveau aime bien ce qui lui fait du bien  !) .

Finalement une langue, c’est riche et fragile à la fois : Entretenir une relation positive avec celle-ci, est donc au moins aussi important que  d’apprendre des listes de vocabulaire et des règles de grammaire.

.

Mes 10 défis pour jouer avec les langues

Je le répète : Cela ne remplace ni un investissement dans votre apprentissage sur la durée, ni un travail de votre part.

Oui en effet,  je pense que tout le monde peut réussir à apprendre une langue si certaines conditions sont réunies. J’aime également  vous proposer des astuces simples pour progresser sans trop vous prendre la tête. Cela ne veut pas dire que c’est magique et que vous réussirez d’un clin d’œil en vous tournant les pouces. Et c’est d’ailleurs ce qui donne toute sa saveur aux apprentissages Essayons alors de l’assaisonner de moments ludiques et sympas pour se donner du courage et garder la motivation dans les moments où nous y croyons plus trop.

 

Conseils avant de commencer  :

  • Faites ce qui vous donne envie, ce qui vous touche. J’ai essayé de varier les activités pour que cela touche un maximum de sensibilités possible.
  • Choisissez un défi à la foi et faites le jusqu’au bout avant d’en commencer un autre
  • Faites simples, écrivez avec les mots que vous connaissez et sans vous prendre la tête, cela doit rester un plaisir.
  • Posez-vous simplement la question : Est-ce que le message que je veux faire passer est clair ? Donc les fautes on s’en moque, ce n’est pas le but de ces défis.
  • Cette liste n’est pas exhaustive, je suis preneuse de toutes vos idées pour la compléter !

Sur ce, fini le blabla ! C’est parti, let’s go, los geht’s!

  1. Ecrire une chanson/un poème/une histoire : Choisissez ce que vous préférez en fonction de votre sensibilité;

Quelques petites idées pour commencer :

Un poème/une chanson : Pour dire merci à quelqu’un pour sa présence, son aide dans votre vie/raconter un évènement joyeux que vous avez vécu récemment.

Une histoire : Écrivez la suite…

  • Ce matin là, alors que le soleil venait à peine de se lever et que mon café chaud attendait sagement sur la table, on sonna à la porte
  • Aujourd’hui, je sais que je vais trouver la maison de mes rêves…

 

2. Choisir une image d’un film/série ou dans un journal : imaginer les dialogues/la conversation.

  • Tout seul ou à plusieurs la seule limite est votre imagination !
  • Pour travailler l’expression orale en interaction, et la prononciation vous pouvez ensuite jouer cette même scène.

 

3. Avec des amis ou membres de votre famille : Placer un mot d’une langue étrangère dans chaque phrase que vous prononcer pendant un certain temps limité.

  • Le premier qui oublie a perdu.
  • Par exemple pendant un repas : Tu me passes ” das Brot” stp ? ( Le pain en allemand)

 

4. Écouter cette chanson d’Henri Dès pour retourner en enfance et réaliser qu’en fait, on connaît plein de mots en langues étrangères :

 

5. Choisir 3 mots/expressions que vous aimez particulièrement et cherchez les dans 5 langues différentes.

  • Écrivez les, customisez les d’une manière qui vous plaît et affichez les dans un endroit qui vous inspire !

 

6. Chercher une personne que vous admirez et imaginez que vous lui poser toutes les questions que vous voulez dans sa langue.

  • Si cette personne est vivante, vous pouvez même lui écrire pour de vrai !
  • Dans le même registre, imaginez que vous rencontrez  l’homme ou la femme de votre vie. Cette personne parle la langue étrangère que vous voulez apprendre  et vous lui posez des tas de questions pour mieux la connaître.

 

7. Faites une recette de cuisine (une spécialité d’un pays où votre langue cible est parlée, c’est encore mieux !)

 

8. Sélectionnez une chanson et chantez-la en karaoké. Pour plus de fun, entraînez quelqu’un avec vous !

 

9. Si vous aimez parler avec vos mains ou découvrir d’autres langages que la parole : Imaginez que vous n’avez pas la parole et que vous devez quand même communiquer. (Pendant un temps limité ou sur un sujet précis.) .

 

10. M’envoyer un message ( ou un commentaire) dans votre langue cible pour me dire ce que vous pensez de cet article et plus largement du blog.

Vous avez d’autres idées ?

Je vous laisse vous amuser avec les langues ! Partagez moi vos retours d’expériences/photos/vidéos de ces défis, cela me ferait très plaisir de voir le résultat ! (Sur les réseaux ou à cette adresse : [email protected])

Et si ces défis vous plaisent, partagez les autour de vous et motivez vos amis à les relever avec vous!

Je vais moi-même piocher au hasard trois de ces défis et je vous filmerai leur réalisation.

A très vite !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *